Site Web officiel de Raôul Duguay (v. 2)
Alllô!   Alllô!   Alllô!   Alllô!   Alllô!

Carte interactive de l'univers de Raôul Duguay
Selon l’information voulue, cliquez sur la fractale (le triangle) ou l’image correspondant à votre choix.

Nouvelle section Biographie Nouvelle section Poète Philosophe Pédagogue KÉBÈK MUSIQUE Chanteur Compositeur Directeur artistique J'AI SOIF ARTS VISUELS Peintre Sculpteur Cinéaste et comédien FUGUE TENIR TÊTE À PROPOS @webmestre @raoul

Voir aussi : Fleurir à l'infini. Toiles peintes en tandem avec Henri Desclez.



ACTUALITÉS RAÔULANTES


Voyez le documentaire sur tou.tv.
Lisez la recension élogieuse de Roger T. Drolet (Québec Info Musique).

Yves Langlois et Raôul Duguay

Raôul Duguay, 

par-delà La Bittt à Tibi

Réalisé par Yves Langlois, ce film sur Raôul Duguay est aussi accessible sur le site de l’émission Doc Humanité.

Il n'y a de repos que pour celui qui marche. (Le Voyage)

« Ce film présente toutes les dimensions de Raôul Duguay, poète, philosophe, musicien, auteur-compositeur-interprète, peintre, sculpteur et pédagogue. Réalisé durant l'année de ses 80 ans, il constitue le legs d’un artiste multidisciplinaire au sommet de sa création. » (Yves Langlois)

L'OEIL MAGIQUE,
un hommage de Raôul Duguay
au cinéaste, Yves Langlois
« Coup de cœur »
du Festival International du Film sur l’Art (FIFA) en 2020


Entrevue de Winston McWade (Le culturel 2.0) avec Yves Langlois



2023

« L'infonie inachevée »

La version restaurée de « L’Infonie inachevée »
qui met en scène Raôul Duguay et Walter Boudreau est maintenant disponible.

Vous trouverez ce film d'archive (1974),
la bande-annonce et le synopsis
sur Éléphant - mémoire du cinéma québécois.

À lire à propos de ce film :
Les folies créatrices de L’Infonie,
par Stéphane Baillargeon
Dans Le Devoir, édition du 14 janvier 2023.


2022

Le jeudi 29 septembre
UTA Brome Misissiquoi

Raôul Duguay donnait une conférence
sur le thème de la créativité dont voici un aperçu.
 

Créer, seul et ensemble

Évoluer, c’est créer. Créer, c’est se créer, c’est changer. Changer, c’est créer sans fin. Toute personne en quête de l’autonomie de sa pensée et de sa liberté d’action s’engage : elle crée pour adapter son milieu à ses besoins. Pour mieux s’insérer dans le tissu social et mieux comprendre son environnement physique et culturel. Au cours de cette conférence, voici les thèmes abordés :
  • Qualités favorisant la créativité : curiosité, confiance et l’intensité;
  • Critères de la créativité : originalité, productivité et variété;
  • Freins à la créativité : les règles, le sérieux, la conformité;
  • Tremplins vers la créativité : relaxer, rêver éveillé et méditer.
Une société qui n’a plus de rêve n’a plus d’avenir. Sans poésie, le monde n’a pas de saveur et l’existence perd son sens.

Sur le même thème : Le processus créatif

. o 0 O 0 o .



Raôul Duguay, une nuit de 1982! 

Il y a quarante ans, avait lieu une autre nuit de la poésie, inter-collégiale celle-là, avec Raôul Duguay. 

EN RAPPEL

L’Eau et la Paix : nature et culture

Avant d’être un artiste, je suis un citoyen. Tout citoyen a non seulement le droit d’exprimer son opinion sur tout ce qui touche l’évolution ou la régression de la société dans laquelle il vit, mais aussi et peut-être surtout, le devoir de le faire quand la nature dans laquelle il vit et la culture dans laquelle il baigne sont menacées par un mercantilisme outrageux. L’«affaire» des artistes, c’est, comme celle de tout citoyen, de faire en sorte que l’art qu’ils pratiquent puisse ouvrir l’imaginaire collectif à des dimensions plus profondes et plus palpitantes que la pensée unique des industries privées qui font chanter les gouvernements. L’affaire des artistes est de faire en sorte que leur production culturelle tienne lieu de tremplin à l’évolution d’une conscience planétaire dont l’application commence dans leur village, dans leur ville, dans leur région.

Et comme on peut déjà le constater dans les rapports internationaux entre plusieurs pays, l'eau est un enjeu d'une telle importance qu'elle peut être la source de guerres. « L'eau ne devrait pas couler trop longtemps sous les ponts avant de se retrouver au coeur de conflits armés un peu partout sur la planète », estime l'ONU. L'appropriation de l'eau par des intérêts privés menace la paix dans le monde et fragilise le développement des pays économiquement faibles. L'organisation mondiale de la santé estime que « toutes les 8 secondes, un enfant meurt d'une maladie liée à la pénurie d'eau potable et de services sanitaires ». Et comme le chante si bien Richard Séguin, « Qu’est-ce qu’on leur laisse » est une question fondamentale concernant le destin de l’humanité. Car, de plus en plus l’homme moderne se dénaturalise. Il faut reconquérir notre véritable nature humaine et pour cela, revenir aux sources de la vie, réfléchir à la destinée des règnes végétal, animal et humain et repurifier les éléments, les essences de la vie. Quelles chances ont les enfants des générations actuelles et celles de leurs propres enfants de boire de l’eau pure, de respirer de l’air pur et de manger les fruits d’une terre saine.

Bétonner une rivière, c’est comme mettre un oiseau en cage. Une chute, c’est une cathédrale d’eau, c’est un sanctuaire de paix. L’exploiteur industriel regarde une chute en pensant à son énergie hydraulique. Le citoyen s’en approche le cœur palpitant. De la magnificence de la chute se dégage une énergie psychique, une force qui se répand dans son âme et lui procure la joie d’être en vie. Qu’est-ce qui est le plus « logique » : un citoyen qui ingère des tranquillisants pour gérer son stress bien assis devant le petit ou le grand écran et regardant un film montrant la Chute-au-Tonnerre, ou bien un citoyen qui respire l’air pur en marchant quelques kilomètres pour aller la contempler ?

La durabilité de notre environnement commence par une écologie de l’esprit. (...)

LIRE LA SUITE


À PROPOS DE CETTE VERSION DU SITE

Il est maintenant plus facile d’accéder aux oeuvres de Raôul Duguay : ses écrits, ses chansons, ses peintures, ses sculptures, son film
La mise à jour complète du site original et son développement sont en cours; une opération qui s'avère plus longue que prévue.
Vous pardonnerez les erreurs de liens et certaines incohérences; d'ailleurs, pourquoi ne pas me les signaler... gentiment!
Merci de votre intérêt et de votre compréhension.
Jean Trudeau, webmestre